Moteur de recherche interne     

Conférence


 

Christian Chavassieux  à propos de son livre
« J’habitais Roanne »

Jeudi 15 novembre 2012

Christian ChavassieuxDans le cadre de Histoire… histoires, les Amis du Musée et de la Médiathèque avaient invité Christian Chavassieux à venir parler de son dernier livre < J’habitais Roanne >. La conférence qui se tenait exceptionnellement au Musée Joseph Déchelette, a rassemblé une bonne trentaine de personnes. Au cours d’une vie quasiment ininterrompue à Roanne (à l’exception de quelques années d’études à Saint Etienne), l’auteur raconte comment il a découvert successivement les différents quartiers de la ville et comment il se les est appropriés, décrivant pour chacun d’eux la topographie, les paysages, les couleurs, les ambiances. A ses souvenirs, il mêle le passé, cite des habitants célèbres qui ont fait halte une nuit ou ont vécu là quelques temps, l’histoire, des évènements marquants. Et dans chacun de ces décors, faubourgs, quartiers, centre ville…, il se raconte longuement, ses activités du moment, les joies et les peines, ses états d’âme, les amis nombreux, les rencontres éphémères ou durables… des descriptions si vivantes, colorées, évocatrices d’un passé que plus d’un roannais a vécu lui aussi, qu’on ne peut que dire : il faut lire < J’habitais Roanne > ! Mais, ne nous y trompons pas, ce livre n’est pas un énième ouvrage consacré à Roanne. Même si, selon l’auteur, « l’ idée de départ était d’écrire sur Roanne et tenter d’en définir l’identité, il s’agit en fait, d’une autobiographie qui a Roanne pour cadre et cet éclairage m’a éclairé sur ma propre identité ». Le livre est construit comme une déambulation à travers la ville au fur et à mesure du déroulement d’une vie dans laquelle il avoue en souriant « s’être donné la part belle ». « D’ailleurs, ajoute-t-il, la couverture, œuvre d’un ami qui avait préfacé < Le psychopompe > représente cette déambulation littéraire que j’ai voulu réaliser et illustre bien cette entreprise ». Il note par ailleurs que le désir de parler à la fois de son vécu et de sa ville est ancien et que « toute son écriture est imprégnée de son long passé roannais ». Et il s’interroge sur l’identité de Roanne : « Pourquoi des gens partis parfois très loin reviennent-ils à Roanne ou éprouvent-ils le besoin d’en parler dans leur œuvre ? Pourquoi, sur place, tant de talents qui s’expriment dans tous les domaines …Finalement, Roanne (sa chair et son âme) ce sont des Roannais». Après avoir touché à différents modes d’expression artistiques, le théâtre, la BD, le film…et participé à maintes manifestations culturelles à Roanne, Christian Chavassieux envisage désormais de se consacrer exclusivement à la littérature. Les A2MR remercient Christian Chavassieux ainsi que le musée qui les a accueillis.

Anne-Marie Berrod

(Musée)

bas de page