Moteur de recherche interne     

Lecture d’une œuvre… La nouvelle salle des céramiques contemporaines  du musée Joseph Déchelette
Jeudi  18 février 2016

Ce soir, Sandrine Ray a fait, à une dizaine d’Amis du musée et de la médiathèque, les honneurs de la salle des céramiques contemporaires récemment réaménagée.
« Nouvelle disposition, nouvelles œuvres qui dialoguent avec quelques peintures contemporaires accrochées ça et là ».
Les premières vitrines présentent « quelques œuvres de haut vol du prestigieux centre de la Borne qui, dans les années 50, donna un nouveau souffle à la céramique ».
Les pièces suivantes ont été réalisées par des artistes contemporains, vivants pour la plupart. A travers leur présentation, Sandrine Ray décrit les techniques utilisées et on découvre « un métier très complexe alliant la terre, l’eau, le feu, la peinture, les vernis…bien loin de la poterie artisanale… Tous les artistes réutilisent les techniques ancestrales (par exemple la couleur rouge sang de bœuf d’origine chinoise) mais les adaptent à ce qu’ils veulent réaliser… Ainsi, chaque pièce est une pièce unique,  une œuvre d’art »
La dernière vitrine offre deux très beaux exemples de raku, cet art d’origine coréen transporté au Japon au XVIème,  résultat de la collaboration entre un maître du thé et un fabricant de bols… qui, par des recherches très poussées, a mis au point « une technique quasiment spirituelle ! »
En conclusion Sandrine Ray note avec pertinence  que, compte tenu de la présence ancienne de différentes collections, les productions roannaises du XIXème siècle, la collection de céramiques révolutionnaires, « il est tout à l’honneur du musée Déchelette de faire rentrer l’art contemporain par le biais de la céramique ».
Les A2MR remercient une nouvelle fois les responsables du musée pour leur accueil et Sandrine Ray pour la qualité de son exposé.

Anne-Marie Berrod

Composition Fanny Ferré
Brigitte Marionneau
FANNY FERRE




bas de page