N¡125Nov.
Dec.
2016

 

                                                                                                     

En cette fin d'annŽe É

Vous trouverez dans les pages qui suivent nos propositions pour les deux derniers mois de 2016 : essentiellement des confŽrences ou des visites, sans grands dŽplacements, pour ces pŽriodes de mŽtŽorologie incertaine. Un programme variŽ et ouvert, conforme ˆ nos habitudes : nouvelle exposition au musŽe Joseph DŽchelette (le design moderne), des prŽsentations, ˆ la mŽdiathque, des vues aquarellŽes de J. GuŽroult du Pas, sur la Loire en amont de Roanne. Il s'agit de pices trs rares (tout dŽbut du XVIIIe sicle) rŽcemment acquises par la ville avec l'aide de l'Etat et de la RŽgion ainsi qu'une petite participation des A2MR. Nous aurons le plaisir de pouvoir les dŽcouvrir et les contempler par petits groupes accompagnŽs. Nous resterons sur notre fleuve pour la confŽrence du 3e jeudi de novembre puisque Claire Van Kinh a acceptŽ de nous faire partager la vie des riverains de JÏuvres et de Saint Maurice aux Žpoques o les gorges de la Loire Žtaient profondes et encore un peu sauvages. La prochaine lettre vous parviendra aux alentours des ftes et couvrira le 1er trimestre 2017 tout entier. Nous vous parlions, dans l'Žditorial du dernier numŽro (le 124) de divers sujets d'histoire. La confŽrence du 6 octobre sur la famille Gillet (France-Rayonne), par M. HervŽ Joly, chercheur au CNRS, fut un succs. Nous pourrons, en dŽcembre, vous donner plus de prŽcisions sur les projets parallles : l'ambassadeur Jusserand (pour janvier), les "misŽricordes" au chÏur de quelques Žglises, et enfin les convois spŽcialisŽs de la marine de Loire.

Avec nos sentiments dŽvouŽs et nos vÏux de bonne lecture.

Bernard Grosbellet